Afrique/France - Santé : Anatole Collinet Makosso appelle à mettre en commun les intelligences pour une coopération dans le domaine de la santé

Afrique/France - Santé : Anatole Collinet Makosso appelle à mettre en commun les intelligences pour une coopération dans le domaine de la santé

Le Premier ministre, Chef du gouvernement congolais, Anatole Collinet Makosso, a appelé, le 17 mai à Brazzaville, les membres de l’Académie de médecine France à mettre en commun les intelligences pour une coopération dans le domaine de la santé, des sciences, de la technologie, de l’innovation, de la...
Lire la suite...
RDC – Église catholique : Le Président Tsisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo dissipent leurs malentendus

RDC – Église catholique : Le Président Tsisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo dissipent leurs malentendus

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu le 16 mai à la cité de l'Union africaine, le cardinal Fridolin Ambongo venu le rencontrer sur sa propre demande. Selon le Prélat, il s’est agit de dissiper certains malentendus. Alors qu’il demeure sous le coup d'une information judiciaire...
Lire la suite...
France : Le Congo a été largement représenté au congrès de la Société Française de Pédiatrie à Nantes

France : Le Congo a été largement représenté au congrès de la Société Française de Pédiatrie à Nantes

Vingt (20) médecins (13 de Brazzaville et 7 de Pointe-Noire) ont pris part en présentiel et avec succès au congrès de la Société Française de Pédiatrie à Nantes du 15 au 17 mai 2024, seize (16) ans après la précédente édition. Le thème nodal du programme cette année est celui de la diversité, pour que tous...
Lire la suite...
Le calvaire des habitants de Diata-Makazou : pour traverser la rivière Mfilou, des jeunes portent les passants au dos moyennant 100 FCFA

Le calvaire des habitants de Diata-Makazou : pour traverser la rivière Mfilou, des jeunes portent les passants au dos moyennant 100 FCFA

« Nous payons une somme de 100 francs CFA à chaque passage. Cette somme est obligatoire en saison de pluie comme en saison sèche. Ici, il n’y a pas de pont pour aller de l’autre côté. Quand nous ne payons pas, nous sommes obligés de rentrer dans l’eau », lance Rémy, le visage courroucé. Martial, de...
Lire la suite...
Congo – Justice : Un présumé trafiquant d’ivoire devant le tribunal de Grande instance de Sibiti

Congo – Justice : Un présumé trafiquant d’ivoire devant le tribunal de Grande instance de Sibiti

Le verdict portant sur une affaire de trafic d’ivoire est attendu au Tribunal de Grande Instance de Sibiti, Département de la Lékoumou. L’affaire implique un présumé trafiquant d’ivoires, trophées d’une espèce animale intégralement protégée (éléphant). En rappel, ce présumé trafiquant, avait été...
Lire la suite...
Congo : Mourir en trompant sa femme lors d’un déplacement professionnel : un accident du travail ?

Congo : Mourir en trompant sa femme lors d’un déplacement professionnel : un accident du travail ?

C’est un coup de foudre banal, qui a fait couler beaucoup d’encre dans la ville océane. Pendant un déplacement professionnel à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, un fonctionnaire du Ministère des Finances décède d’une crise cardiaque dans les bras d’une maîtresse. Lundi soir, au lieu de...
Lire la suite...
Congo : ECAIR redéploie ses ailes avec la contribution de la Chine, un événement qui marque un nouveau départ pour la compagnie aérienne nationale

Congo : ECAIR redéploie ses ailes avec la contribution de la Chine, un événement qui marque un nouveau départ pour la compagnie aérienne nationale

Equatorial Congo Airlines (ECair), qui avait déposé le bilan en 2016 en raison de son surendettement, a officiellement relancé ses activés dans le paysage congolais. Un vol inaugural Brazzaville-Pointe-Noire, avec près de 100 passagers, a eu lieu jeudi 16 mai 2024, en présence du ministre des...
Lire la suite...
Congo – Stade Alphonse Massamba-Débat : Greenfields rassure le ministre Hugues Ngouélondélé sur le respect des délais de pose de la pelouse

Congo – Stade Alphonse Massamba-Débat : Greenfields rassure le ministre Hugues Ngouélondélé sur le respect des délais de pose de la pelouse

La société Greenfields, spécialisée dans la pose de la pelouse synthétique, a donné des assurances qu’elle tiendra les délais en vue de permettre aux Diables rouges de disputer leurs deux prochains matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 au stade Alphonse-Massamba-Débat. Ce complexe est provisoirement...
Lire la suite...
Congo – CSLC : Lutte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux

Congo – CSLC : Lutte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux

Le Conseil Supérieur de la Liberté de Communication (CSLC) a procédé, le 15 mai à Brazzaville, au lancement d’une campagne de lutte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux dénommée ’’Etre citoyen en ligne’’. La cérémonie qui a eu pour cadre la salle Canal Olympia de Poto-Poto, était...
Lire la suite...
France : La 4e édition de la  Coupe d’Afrique de Moselle reprend du service du 29 juin au 21 juillet prochains

France : La 4e édition de la Coupe d’Afrique de Moselle reprend du service du 29 juin au 21 juillet prochains

La 4e édition de la Coupe d’Afrique de Moselle mise en place par la Plateforme des associations africaines de la Moselle (PAAM) aura lieu du 29 juin au 21 juillet prochains. Une vingtaine de nations seront représentées dans une compétition dédiée à la santé notamment, à la sensibilisation sur la...
Lire la suite...
Afrique/France - Santé : Anatole Collinet Makosso appelle à mettre en commun les intelligences pour une coopération dans le domaine de la santé
Afrique/France - Santé : Anatole Collinet Makosso appelle à mettre en commun les intelligences pour une coopération dans le domaine de la santé
RDC – Église catholique : Le Président Tsisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo dissipent leurs malentendus
RDC – Église catholique : Le Président Tsisekedi et le cardinal Fridolin Ambongo dissipent leurs malentendus
France : Le Congo a été largement représenté au congrès de la Société Française de Pédiatrie à Nantes
France : Le Congo a été largement représenté au congrès de la Société Française de Pédiatrie à Nantes
Le calvaire des habitants de Diata-Makazou : pour traverser la rivière Mfilou, des jeunes portent les passants au dos moyennant 100 FCFA
Le calvaire des habitants de Diata-Makazou : pour traverser la rivière Mfilou, des jeunes portent les passants au dos moyennant 100 FCFA
Congo – Justice : Un présumé trafiquant d’ivoire devant le tribunal de Grande instance de Sibiti
Congo – Justice : Un présumé trafiquant d’ivoire devant le tribunal de Grande instance de Sibiti
Congo : Mourir en trompant sa femme lors d’un déplacement professionnel : un accident du travail ?
Congo : Mourir en trompant sa femme lors d’un déplacement professionnel : un accident du travail ?
Congo : ECAIR redéploie ses ailes avec la contribution de la Chine, un événement qui marque un nouveau départ pour la compagnie aérienne nationale
Congo : ECAIR redéploie ses ailes avec la contribution de la Chine, un événement qui marque un nouveau départ pour la compagnie aérienne nationale
Congo – Stade Alphonse Massamba-Débat : Greenfields rassure le ministre Hugues Ngouélondélé sur le respect des délais de pose de la pelouse
Congo – Stade Alphonse Massamba-Débat : Greenfields rassure le ministre Hugues Ngouélondélé sur le respect des délais de pose de la pelouse
Congo – CSLC : Lutte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux
Congo – CSLC : Lutte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux
France : La 4e édition de la  Coupe d’Afrique de Moselle reprend du service du 29 juin au 21 juillet prochains
France : La 4e édition de la Coupe d’Afrique de Moselle reprend du service du 29 juin au 21 juillet prochains

Congo : 2,5 milliards de Francs CFA pour traiter les érosions en 2024, on se reprend à espérer tout en regardant le ciel

Le Premier ministre congolais, Anatole Collinet Makosso a indiqué le 18 décembre dernier à Brazzaville que, le budget de l’État exercice 2024 prévoit une enveloppe de 2 milliards 500 millions de francs CFA pour traiter les érosions qui menacent la quiétude des populations chaque fois que la pluie tombe.

« La loi de finance 2023 avait prévu 1,800 milliards de francs CFA pour les traitements des érosions. Pour l’année 2024, le budget de l’Etat a prévu 2,500 milliards de francs CFA pour venir à bout des érosions qui menacent la population » a expliqué Anatole Collinet Makosso lors de la séance des questions orales avec débats à l’Assemblé nationale.

Devant les députés, le Chef du gouvernement a reconnu que ce montant est insignifiant, au regard de l’immensité des travaux à exécuter dans les quartiers touchés par le phénomène érosif.

Traversé par l'Equateur et situé en Afrique centrale, le Congo connaît une des pluviométries les plus importantes du monde.

A Brazzaville tout comme à Pointe-Noire, il pleut comme si le ciel se vidait de toute son eau.

Ces pluies intempestives accroissent le phénomène de l'érosion des sols menaçant des habitations, des quartiers, des canalisations, etc.

En dépit de l'urbanisation sauvage qui a conduit à l’installation des populations sur des zones inconstructibles, le manque de canalisations conséquentes et le mauvais drainage des eaux de pluie restent les principales causes des érosions. En cela, certaines sociétés de travaux publics ne sont pas exemptes de tout reproche.

Des morts et plusieurs sinistrés sont souvent enregistrés dans les deux plus grandes villes du pays.

L'Etat semble renvoyer la recherche de la solution aux seuls maires de Brazzaville et Pointe-Noire qui n'ont pas les finances qu'il faut afin d'arrêter le phénomène.

En juin 2016, le président congolais, Denis Sassou-N’Guesso avait demandé au défunt Premier ministre Clément Mouamba, de mettre en place un Comité interministériel chargé de gérer le problème des érosions qui se pose dans les villes de Brazzaville et Pointe-Noire.

Pour les populations touchées par les érosions ou en passe de l'être, l'urgence commande que les actions de ce comité soient opérationnelles le plus vite possible.

Si pour certaines érosions, les actions consistent dans l’immédiat à arrêter le ravinement par le rebouchage au moyen de grandes quantités de terre, pour d'autres, de grands travaux s'imposent.

2 milliards 500 millions de francs CFA pour traiter les érosions qui menacent la quiétude des populations congolaises chaque fois que la pluie tombe, on se reprend tout de même à espérer, tout en regardant le ciel, car c'est de là que vient toujours la menace de la « Bombe N », pour emprunter le titre de l’un des ouvrages de l’écrivain et chercheur congolais, le Docteur Michel Innocent Peya.

Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

Economie

Plus d'Articles

Culture

Plus d'Articles

Environnement

Plus d'Articles

Sport

Plus d'Articles

Société

Plus d'Articles

Faits divers

Plus d'Articles