Congo : La Banque mondiale octroie 12,5 millions de dollars pour l’acquisition des vaccins contre la COVID-19

Korotoumou Ouattara, Représentante résidente de la Banque mondiale pour la République du Congo a approuvé aujourd’hui l’octroi d’une enveloppe de 12,5 millions de dollars au Congo pour l’acquisition des vaccins contre la COVID-19 et pour le renforcement de la communication pro vaccin et pour la prévention, a annoncé le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla sur son compte Twitter.

Au Congo, le nombre de cas confirmés au 07 juin 2021 s’élève à 12 121 pour 160 décès, soit un taux de létalité de 1,3%, en deçà de celui de l’Afrique centrale.

La baisse du nombre de décès, observée en décembre 2020, se précise depuis janvier 2021, avec une moyenne de 10 décès par mois. D’où l’impérieuse nécessité d’accélérer la mise en œuvre du plan national de vaccination avec pour objectif réaffirmé d’atteindre 60% de la couverture vaccinale, soit 3 468 906 personnes à vacciner d’ici juillet 2022, à travers d’une part, une livraison suffisante de vaccins et d’autre part, une campagne de vaccination réussie.

Le gouvernement poursuit ses échanges avec les partenaires au développement et l’Union africaine, au titre du dispositif COVAX, pour lequel il a donné son accord pour recevoir le vaccin Sputnik Light, à dose unique.

Grace à la conjugaison de tous ces efforts, la campagne de vaccination bénéficiera de l’approvisionnement en doses suffisantes pour passer de 24 sites dans 3 départements, à ce jour, aux 453 attendus sur l’ensemble du territoire.

Les statistiques à ce jour convergent vers le constat d’une campagne de vaccination qui gagnerait à prendre véritablement son essor. En effet, au 07 juin 2021, depuis le 23 mars dernier, seules 90 762 personnes ont été atteintes par le protocole vaccinal dont 58 677 ont effectivement reçu les deux doses prescrites du vaccin chinois Synopharm ou du vaccin russe Sputnik V.

Cette campagne de vaccination a été lancée le 24 avril de l’année en cours à Brazzaville par le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner