Sécurité routière - Guide du conducteur : L’installation au poste de conduite (2)

Suite au nombre chaque jour croissant des accidents de la route qui dans la plupart des cas, impliquent la responsabilité du conducteur, nous avons jugé utile de rappeler aux uns et aux autres, ces règles essentielles qui garantissent la sécurité sur les routes, que l’on a tendance à oublier, parfois avec la routine de la pratique.

Que vous utilisiez un véhicule de service, de fonction ou votre véhicule personnel, nous vous conseillons de consulter régulièrement cette page qui se veut un guide. Elle récapitule les consignes générales et permanentes que vous devez observer, tant dans votre intérêt, que dans celui de vos passagers et des autres usagers de la route.

Notre objectif est de développer durablement en chacun, un « véritable esprit de prévention routière », même s’il s’agit d’abord d’une prise de conscience individuelle, d’une démarche individuelle.

Chacun doit chercher à améliorer son comportement sur les routes, de façon à réduire significativement les risques, pour lui-même, mais également pour les autres.

L’installation au poste de conduite (2)

Pratiquer une bonne installation au poste de conduite est une des premières règles de base en termes de sécurité routière. Elle vous permet :

- une bonne visibilité de la route, de l'environnement et du tableau de bord ;

- une bonne accessibilité aux commandes ;

- un meilleur confort, en évitant des désagréments tels que raideurs dans la nuque ou fatigue générale du corps, à l'origine de nombreuses erreurs techniques.

Sur la route, les dangers sont constants, mieux vaut être dans de bonnes dispositions lorsque l'on prend le volant.

Pratiquer les vérifications d'usage avant de prendre la route sur un véhicule inconnu vous assure la précision lors de vos manœuvres.

Dans un premier temps, une bonne installation, c’est ressentir une détente générale dans votre corps lorsque vous êtes au volant. Vous devez également veiller à avoir une visibilité optimale de la route.

Si vous respectez toutes les vérifications d'usage, vous pourrez réaliser vos manœuvres sans danger.

La préparation parfaite passe par le contrôle de plusieurs étapes :

- Réglez de manière adéquate la distance entre votre siège et les pédales : vos jambes doivent être légèrement fléchies de sorte à ce que vos pieds puissent les enclencher sans effort.

- Réglez la hauteur de votre siège : la route et ses environs doivent vous être parfaitement perceptibles.

- Tenez-vous droit : l’inclinaison de votre dossier doit être vérifiée.

- Faîtes attention au volant : vos bras doivent pouvoir le tenir en étant fléchis, sinon réglez-le. Vous êtes maintenant bien installé.

Avant de prendre la route, veillez à ce que vous puissiez jouir d’une visibilité optimale :

- Réglez le rétroviseur intérieur : glissez-vous bien au fond du dossier dans votre position de conduite et levez les yeux.

- Distinguez-vous bien la route derrière ? Si non, il faut incliner ou relever ce dernier. Il en va de même pour les rétroviseurs extérieurs. Mettez le contact et réglez-les de façon à pouvoir apercevoir si une voiture ou un motard vous remonte sur la droite ou la gauche.

- Avant d’ouvrir la portière, prenez vos précautions pour ne pas gêner ni surprendre la circulation.

- Faites monter les enfants du coté du trottoir pour plus de sécurité.

Vous êtes prêt pour conduire votre automobile !

Une mauvaise installation au poste de conduite occasionne :

- Douleurs dans les jambes et dans le bas du dos.

- Rotation imparfaite du volant pour tourner.

- Risque d’accrochage avec la bordure du trottoir ou risque de collision avec un véhicule en contre sens.

- Avec des rétroviseurs mal réglés, risque de se faire surprendre par les véhicules suiveurs.

- Sans ceinture, lors d’un choc, il y a des risques de graves lésions cérébrales dès 30 km/h.

- Difficultés à embrayer ou à freiner car les pieds touchent à peine les pédales, si le siège est trop reculé.

En cas d’obstacle imprévu sur la route ou de dangers, vos réflexes feront la différence. Il faut que vos commandes soient à disposition pour que vous puissiez agir au mieux. Si vous ne parvenez pas à appuyer sur le frein de manière instinctive à cause d’une mauvaise position, ne prenez pas la route !

Une bonne installation au poste de conduite garantit sa propre sécurité et celle des autres usagers.

Prochainement : La détection du danger (3)

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner