Décès du Colonel pasteur Albert Oniangué au CHU de Brazzaville

Le Colonel à la retraite, le pasteur Albert Oniangué, candidat malheureux à la présidentielle de 2021, ancien Aide de camp de deux Présidents de la République congolaise, feu Jacques Joachim Yhombi Opango et Denis Sassou N’Guesso, est mort ce jeudi matin au Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Brazzaville suite à un malaise.

Indigné par le manque de volonté des élites à relever le défi du redressement de la nation congolaise, Albert Oniangué avait déclaré sa candidature à la magistrature suprême en février 2021 et avait proposé aux Congolais un nouveau contrat de rétablissement.

Victime d’une tentative d’assassinat en 1993, Albert Oniangué fut réfugié politique en France pendant cinq (5) ans.

Depuis son retour au Congo en 1998, Albert Oniangué, Ancien Enfant de Troupe (AET) s’était engagé en faveur de la paix et de la réconciliation.

Fervent croyant de foi chrétienne, il a exercé jusqu’à sa mort la fonction de pasteur au service des congolais, notamment les plus démunis dans leur vie quotidienne, au sein d’une Église Évangélique à Brazzaville.

La Rédaction de Échos du Congo-Brazzaville présente ses sincères condoléances à sa famille.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner