Congo – Circulation routière : Grave accident au péage de Mengo

Un accident s’est produit non loin du péage de Mengo vers Pointe-Noire, samedi 3 octobre, peu avant 7 heures du matin. La violence du choc fait craindre un lourd bilan de l’accident.

L’accident s’est produit à Vindoulou plaque 50, non loin du péage de Mengo sur la RN1 entre un bus de transport de voyageurs de la société Trans-Bony Voyages assurant la liaison Pointe-Noire-Brazzaville, en partance pour Brazzaville et un bus de l'armée, ralliant le camp de Makola.

Sur une chaussée rendue glissante par la pluie, le bus militaire a percuté de plein fouet celui de trans-Bony à l’arrêt.

La violence du choc a été telle que des passagers ont été éjectés de leurs sièges. Certains se sont empalés sur la de la ferraille libérée par la collision.

Même si le bilan de l’accident n’est pour l’heure pas disponible, on délore au moins un mort ainsi que de nombreux blessés.

Il est à craindre que ce bilan soit très lourd, vu le nombre de véhicules des pompes funèbres déployés sur le lieu de l'accident. Certaines sources évoquent 7 morts.

Des témoins ont déploré le fait que plutôt que de venir en aide aux accidentés, de nombreuses personnes ont préféré les mitrailler avec leurs téléphones pendant que ceux-ci, geignant de douleur, appelaient à l’aide.

Pour de nombreux observateurs, un accident d’une telle violence à un point de péage où la vitesse est pourtant modérée parait paradoxal. Cela témoigne une fois de plus de l’inobservation de règles de conduite sur les routes congolaises où de nombreux conducteurs brillent par une méconnaissance du code de la route, ce qui fait d’eux de potentiels dangers pour les autres usagers.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner