Congo – Primature : Anatole Collinet Makosso affiche réalisme et pragmatisme pour sa première mission de terrain

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Anatole Collinet Makosso a entamé une mission de travail dans le département de la Likouala vendredi. L’eau, l’électricité ainsi que les industries forestières ont été au centre de la mission.

Les actions du gouvernement d’Anatole Collinet Makosso s’en ressentiront auprès du peuple, à travers les dividendes qu’il en tirera, notamment au plan social, qui impacte son quotidien et dont il peut évaluer les changements. Une réalité que le Premier ministre a inscrit comme un marqueur fort pour son gouvernement dont l’essentiel de la feuille de route est calqué sur le programme sur la base duquel, le peuple a renouvelé sa confiance en Denis Sassou N’Guesso.

Après l'avoir annoncé lors de la présentation du Programme d'Action du Gouvernement devant les députés le 21 juin dernier, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement passe de la parole à l’acte en se rendant dans le département de la Likouala.

Un forage d'eau avec un réseau d'adduction d'eau potable et un générateur électrique avec un réseau d’énergie électrique ont été mis en service à Betou.

Le Premier ministre a ainsi matérialisé la promesse faite par le Président Denis Sassou N’Guesso à l’endroit des populations de la localité.

De même, le Chef du Gouvernement a visité le chantier des travaux d'électrification de la ville d’Impfondo, dont il a salué l’état d’avancement. Ce chantier hybride de production d'électricité thermique et solaire est une première au Congo.

« Connecter toutes les localités du pays au boulevard énergétique » est une promesse du Président de la République qui fait son chemin. Les travaux exécutés par l'entreprise PROCOB sont très avancés sur le terrain. Ainsi, six (6) megawatts sortiront de cette centrale achevée à 70 pour cent pour le thermique. Les travaux de la partie solaire sont en voie de démarrage pour une durée globale de neuf (9) mois.

À Impfondo, le Premier Ministre a également eu une rencontre technique avec les animateurs du secteur de l'économie forestière, suite logique des deuxièmes et troisièmes batailles du plan d'action du gouvernement.

La modification structurelle de l'économie pour créer plus d'emplois est un vœu cher au Président de la République qui a été rappelé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement aux chefs d'entreprises de ce secteur.

La ministre de l’Économie forestière, Rosalie Matondo, présente à cette rencontre, a évoqué les difficultés auxquelles sont confrontées les sociétés forestières et a sollicité du Chef du Gouvernement son implication pour trouver des solutions afin d'accompagner les entreprises. Outre cela, le recrutement des jeunes Congolais se doit d’être privilégié par ces entreprises.

La diversification de la production pour relancer l'économie est un cap que le Gouvernement atteindra a affirmé le Premier Ministre.

Les chefs d'entreprises évoluant dans le secteur ont ainsi promis participer au développement du secteur Vert de l'économie.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner