Congo : La CNEI a transmis à la Cour constitutionnelle les procès-verbaux des résultats provisoires de l’élection présidentielle

Le président de la nouvelle Commission nationale électorale indépendante (CNEI), Henri Bouka qui réfute toutes les attaques dont il fait l'objet, a transmis, le 25 mars 2021, à la Cour constitutionnelle, les procès-verbaux des résultats provisoires de l’élection présidentielle, scrutin des 17 et 21 mars derniers.

Dirigeant survivant de l'époque des partis uniques, Denis Sassou N’Guesso a été réélu dès le premier tour à la tête du Congo-Brazzaville, avec 88,57% des voix, selon les résultats provisoires de la Commission électorale, annoncés mardi par le ministre de l'Intérieur.

M. Sassou N'Guesso, 77 ans dont 36 au pouvoir, distance très largement son principal rival, Guy-Brice Parfait Kolélas, décédé lundi (7,84%). L'ancien ministre Mathias Dzon obtient 1,90% et les autres candidats sont en dessous de 1% d'après ces mêmes résultats.

La participation au scrutin de dimanche s'est établie à 67,55%.

L’opposant congolais, Mathias Dzon, 73 ans, a déposé jeudi 25 mars 2021 un recours en annulation du scrutin présidentiel du 21 mars. Il pense que le vote a été entaché de nombreuses irrégularités et doit être annulé également suite à la mort d’un candidat en plein processus, notamment Guy-Brice Parfait Kolélas.

La Cour constitutionnelle dispose de deux semaines pour proclamer les résultats définitifs.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner