Le Préfet de Police de Paris autorise les congolais à manifester contre la « mascarade électorale au Congo-Brazzaville » ce samedi

Une première manifestation des congolais de France, très hostiles au pouvoir de Brazzaville, est prévue à la Place du Vénézuela à Paris ce samedi 27 mars 2021, de 13h à 17h, contre la « mascarade électorale au Congo-Brazzaville », selon les organisateurs.

La manifestation statique prévue à Paris, malgré le confinement, a été autorisée par la Préfecture de police de la capitale française.

Le résultat était une formalité, mais il a pris des airs de plébiscite.

Selon les chiffres provisoires, proclamés à la télévision nationale par le ministre de l’Intérieur congolais mardi 23 mars au soir, Denis Sassou-N’Guesso a remporté dès le premier tour l’élection présidentielle qui s’est tenue deux jours plus tôt, avec 88,57 % des voix.

Lors du précédent scrutin, en 2016, il avait obtenu un score de 60 %.

La participation, qui s’annonçait très basse au vu de la faible fréquentation des bureaux de vote, s’établit finalement officiellement à 67,55 %, à peine moins qu’en 2016.

Denis Sassou N’Guesso entamera un quatrième mandat consécutif, après déjà trente-six années au pouvoir.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner