Le Préfet de Brazzaville pour la fiabilité des listes électorales

Le préfet de Brazzaville, Pierre Cébert Ibocko-Onanghat a déclaré hier à Brazzaville, que « la bonne tenue de l’élection présidentielle prochaine dépendra de la fiabilité des listes électorales ».

Le préfet de Brazzaville a fait cette déclaration à l’issue de sa tournée dans les 9 arrondissements de Brazzaville pour se rendre compte du déroulement de l’opération de révision des listes électorales.  

«La bonne tenue de l’élection présidentielle prochaine dépendra de la fiabilité des listes électorales. Nous sommes obnubilés par l’envie de mettre la République à l’abri de quelques soubresauts, lesquels pourraient découler du processus électoral si d’aventure il venait à être mal enclenché », a martelé Ibocko-Onanghat avant de préciser que « le taux d’enrôlement des électeurs varie entre 500 à 1000 personnes par jour dans tous les arrondissements » de la capitale congolaise.

Le processus de révision des listes électorales en vue de la présidentielle du 20 mars prochain et des élections futures, se déroule de manière satisfaisante même si les responsables chargés de l’opération déplorent les conditions quelque peu difficiles dans lesquelles ils travaillent, notamment le manque de structures adéquates.

Se faire enrôler ou s'inscrire sur les listes électorales est d'abord et avant tout un devoir civique qu'en principe tout le peuple en âge de voter devrait faire preuve d'abnégation et de patriotisme car ce principe permettra à tout un chacun d'accompli un droit celui de choisir son président.

Pour se faire, le préfet de Brazzaville ne doit non seulement s'en réjouir du déroulement de cette campagne mais il doit aussi maximiser les moyens pour rendre plus importante cette activité.

Aurélie ISSIMBA

banner