Kellé : La gendarmerie brûlée, magasin d’armes pillé et commandant de Brigade assassiné

La population de la ville de de Kéllé (nord) en colère a incendié, sans pitié et remords, ce mercredi, la gendarmerie de la localité avant de piller le magasin d’armes, brûler le véhicule de commandement et assassiner le commandant de brigade, le lieutenant de la promotion 96, Oyelissa.

Selon les témoins, des gendarmes de la 12ème promotion en service à Kellé ont tué froidement un jeune homme qu’ils ont arrêté dans la ville.

Les parents du défunt très fâchés ont pris d’assaut la brigade de gendarmerie de la localité.

Avec un calibre 12, ils ont tué le commandant de brigade qui prenait la poudre d'escampette en direction de la mission catholique d'Etoumbi, emporté les armes avant de brûler les bâtiments de la gendarmerie jusqu’au véhicule (Pick-up Toyota BJ) de gendarmerie se trouvant à l’intérieur.

Les dégâts matériels sont très importants et les bâtiments concernés sont encore fumants.

Le corps du commandant de brigade baigne encore dans le sang dans le bas-fond de "Ompyi".

La tension est très vive et palpable dans la ville. Plusieurs habitants ont déserté la ville.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville