Congo : première édition de la caravane du livre et du théâtre

« La meilleure détente n'est pas la danse. Qu'un bon livre est, en la matière, supérieur et que l'Afrique à force de rire et de chanter s'était laissée surprendre par les peuples plus austères, qu'elle en avait été déportée et asservie » pour paraphraser Henri Lopes. C’est dans ce contexte, que des écrivains congolais organisent la première édition de la caravane du livre et du théâtre en vue de rapprocher le livre du grand public au pays de Sony Labou Tansi, Tchicaya U Tam'si et Alain Mabanckou. Partie de Brazzaville, cette caravane doit faire escale dans cinq départements du sud du Congo.

« La raison de la caravane du livre et du théâtre est toute simple, c’est notre envie de faire aimer le livre et le théâtre aux différentes populations : les adultes, les jeunes et les enfants. A travers la caravane, le livre va dans la cité et va dans les foyers. Nous emmènerons le livre et le théâtre dans les marchés», a expliqué son initiatrice, la dramaturge Mireille Emma Opa Elion, à la tête d’un collectif d’auteurs congolais.

Le Congo Brazzaville est actuellement pris dans une crise financière et sanitaire de grande ampleur, pourtant la création littéraire reste toujours active. L’accès au livre ne pose pas problème, selon Mireille Emma Opa Elion.

Le Congo a installé au moins 52 bibliothèques dans ses douze départements. Il existe bien des bibliothèques étatiques tout comme des bibliothèques privées.

La première édition de la caravane du livre et du théâtre, une grande première au Congo-Brazzaville,  se refermera le 6 mai prochain.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner