À Mikalou, l’eau du robinet « est partie » !

C’est le cas d’en convenir avec les enfants qui ont trouvé la bonne formulation à chaque coupure d’eau. « L’eau est partie ». Il en est de même un peu partout dans la ville de Brazzaville. Les robinets sont à sec. La Société Nationale de Distribution d’eau (SNDE) n’alimente plus Mikalou II, depuis plusieurs jours déjà. 

Cette pénurie qui perdure, sans aucune justification de la part de la direction de cette société publique, couvre les zones du rond-point Mikalou, la Ferme, Emeraude, la Pépinière, jusque même au-delà du Lycée Thomas Sankara. De nombreux habitants errent chaque jour à la recherche du précieux liquide devenu une denrée rare.

Bidons ou sceaux à la main, ou entassés dans des brouettes ou des poussepousses, on parcoure des longues distances en quête d’eau. Entre les travaux ménagers nécessitant de l’eau, à savoir la lessive, la vaisselle et la douche ou encore la consommation pour ceux qui en prennent, la demande ses fait de plus en plus pressante au point que cela devient un véritable problème de société.

L’achat de l’eau minérale de façon à combler tous les besoin de la famille se révèle des plus onéreux. L’eau ne coule qu’à un seul endroit de ce secteur. Celui-ci est situé en contrebas, non loin du pont de Mikalou. Une aubaine pour le maitre de séant qui monnaie le bidon d’eau de 25 litres à 100 Francs CFA, voire   150 Francs en cas d’affluence. Pour être servie, il faut attendre parfois bien longtemps son tour. D’autre sont obligés de veiller jusque bien tard quand d’autres encore y passent carrément la nuit.

Dans tous ces quartiers, les populations crient leur mécontentement. Elles ne savent pas les causes réelles de cette rupture spontanée de la desserte en eau, ni la durée de ce désagrément va durer. Elles sont au moins sûres d’une chose, dans pas longtemps, les agents de la SNDE passeront pour la distribution des quittances, avant d’éventuelles menaces de coupure d’eau en cas de non payement. Beaucoup attendent de les voir arriver.

Benoît BIKINDOU

banner