Congo : des activistes des droits de l'homme en liberté provisoire

Le président de la Chambre d'accusation de la cour d'appel de Brazzaville, Roger Justin Itsa a décidé de libérer ce mardi une bonne poignée d'activistes des droits humains détenus depuis des mois à la Maison d'arrêt de la capitale congolaise.

Il s'agit principalement de Dr Alexandre Dzabana Wa Ibacka,  Christ Belvy Sidney Dongui Ganga, Niati Jean River,  Paka Jean Louis, Mombo Etienne et Miangouila Florian Werner détenus depuis le mois de février, et poursuivis pour "atteinte à la sureté intérieure de l'Etat".

La décision étant tombée en fin d'après-midi, Dr Alex Dzabana et ses codétenus ne quitteront la Maison d'arrêt de Brazzaville que demain mercredi dans la matinée.

Le temps de finaliser les formalités de sortie.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner