Communications électroniques au Congo : une dizaine de localités vont être connectées au réseau mobile

Après Mouindi dans le département de la Bouenza (sud), une dizaine de nouvelles localités vont être connectées au réseau mobile grâce au Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques (Fasuce).

Les localités de Tsoumbou, dans le Kouilou, Loulombo et Vindza dans le Pool, Minga dans la Bouenza, Okouet dans la Cuvette, Ekouasende, Ossele, Okeke et Ngania dans les Plateaux, Elogo dans la Sangha, Binanga et Moungoundou Nord dans le Niari, Edzouga et Vaga dans la Cuvette-Ouest ont été choisies comme les prochaines destinations du projet Facuse, assure le Fasuce qui a tenu mardi une session extraordinaire sous le patronage de son président, le ministre Léon Juste Ibombo.

Le gouvernement congolais s’est fixé l’objectif de couvrir les zones blanches, c’est-à-dire non couvertes par un réseau mobile, et de réduire la fracture numérique avec à terme des projets ayant un impact social et économique.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux congolais ont salué le ministre Léon Juste Ibombo pour son dynamisme et son engagement de faire arrimer le Congo des nouvelles technologies de communication.

A l’évidence, si la transformation digitale actuelle influence structurellement tous les secteurs d’activités, on peut donc déduire sans ambages que tout se met en œuvre pour permettre au Congo de ne pas rater la révolution du 21ème siècle, qu’est celle de la révolution du numérique.

Le Congo a fait un bond en avant. Puisque les textes qui régissent actuellement l’économie numérique en République du Congo ont été adoptés par le parlement congolais. Une évolution considérable dans la mise en œuvre du point 5 de l’engagement du Président de la République, à savoir arrimer le Congo au développement de l’économie numérique.

Un atout majeur pour la diversification de son économie. Puisque le monde actuel est celui de la rapidité, de la globalité.

Et la digitalisation est le pétrole de ce millénaire.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner