Fête de Toussaint : des fleurs de Denis Sassou N’Guesso aux tombes de ses parents et sa fille aînée

En séjour de travail à Oyo dans le département de la Cuvette, à près de 400km au Nord de Brazzaville, le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, a déposé, le 1er novembre 2020, de gerbes de fleurs aux tombes de ses regrettés parents, Emilienne Mouebara sa mère, Julien Nguesso son père et sa fille aînée Edith Lucie Bongo Ondimba, aux cimetières d’Oyo et de Konakona, en présence de ses homologues, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo (RDC) et Umaro Sissoco Embaló (Guinée Bissau).

C’est un rituel quasi immuable depuis des années. Le Président Denis Sassou N’Guesso a déposé des gerbes de fleurs aux cimetières familiaux d’Oyo, où repose depuis le 10 mai 1982, sa mère, Emilienne Mouebara et d’Edou Kona Kona, dans lequel gisent Julien NGuesso, son père, ainsi qu’Edith Lucie Bongo Ondimba, sa fille ainée et première dame du Gabon, décédée le 14 mars 2009 au Maroc.

Le Président de la République s’est incliné sur les tombes de ses parents, en respect à la tradition africaine, qui accorde aux morts une place de choix. Le Chef de l’Etat Congolais n’a pas dérogé nullement à la coutume.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville