La station piscicole de Madingou : les populations mangeront bientôt les poissons à leur faim

Au Congo-Brazzaville, de nombreux producteurs agricoles souhaitent pratiquer la pisciculture pour répondre à la demande croissante en poisson, mais leurs initiatives échouent. À Madingou, dans le département de la Bouenza (sud), la station piscicole de Mme Marceline fournira bientôt de beaux poissons, principaux ingrédients des célèbres « Mabokés », très prisés des congolais.

Des alevins de silure bien nourris par Mme Marceline sont déjà bien visibles dans leur bassin.

Mme Marceline a été soutenue par l’APDRA (Association Pisciculture et Développement Rural en Afrique) dans le cadre du projet piscicole.

Depuis mars 2016, l’APDRA intervient à nouveau en République du Congo dans le cadre du "Projet de renforcement des capacités des acteurs de la filière piscicole en République du Congo" (RECAFIP), financé par l'Union Européenne et l'Agence Française de Développement.

Pour mener à bien son action, l'APDRA travaille avec l'association congolaise Forum pour la Promotion des Groupes Ruraux (FPGR).

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner