CHU de Brazzaville : le nouveau DG Denis Bernard Raiche déterminé à améliorer l’offre de service de qualité à la population

Le nouveau directeur général du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, le canadien Denis Bernard Raiche qui a pris ses fonctions ce lundi, en présence du directeur de cabinet du ministre en charge de la Santé, Florent Balandamio, a pris l’engagement d’améliorer systématiquement l’offre de service de qualité à la population congolaise, la gestion de la présence au travail des médecins ainsi que tout personnel soignant et administratif.

«Les médicaments et consommables doivent être disponibles en tout temps pour un fonctionnement optimal de la pharmacie, des laboratoires et de l’imagerie. Nous allons procéder à la mise en place d’un système de traçage qui permettra de faire le lien entre le bon de commande, la réception, la sécurisation et son utilisation. Ce traçage sera requis pour tout achat de fournitures médicales et autres », a déclaré celui qui prône une culture de gestion basée sur la performance pour toutes les opérations administratives, logistiques, comptables, financières.

Denis Bernard Raiche a promis également de tordre le cou aux mauvaises pratiques de certains agents du CHU-B.

Il succède à son compatriote Sylvain Villiard très critiqué par des agents et l’intersyndicale qui ont multiplié les protestations pour solliciter du gouvernement la nomination d’un Congolais à la direction générale de cet hôpital.

Son arrivée à la direction générale du CHU-B s’inscrit dans le cadre de la reconfiguration de l’assistance technique tel que voulu par le contrat, de trois ans, entre la structure hospitalière congolaise et l’Unité de santé internationale de Montréal.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner