Congo – Pool : Euloge Landry Kolelas réceptionne la maternité de Kindamba et le CSI de Loukouo réhabilités

Le Ministre Haut-commissaire à la réinsertion des ex combattants Euloge Landry Kolelas a réceptionné Mardi 28 juillet à Kindamba et Loukouo, la maternité ainsi que le Centre de santé intégré desdites localités, réhabilités avec l’appui du Système des Nations Unies. La réhabilitation de ces ouvrages intègre le programme DDR, notamment le volet d’appui à l’amélioration des conditions de vie des ex combattants et des populations des ‘’pays de Mpangala’’.

La consolidation de la paix et l’avancée du programme DDR dans le département du Pool, se sont enrichies de nouvelles actions mardi, dans le district de Kindamba où l’attraction était portée, d’un coté, sur la maternité de Kindamba et de l’autre, sur le CSI de Loukouo.

Ces ouvrages devenus inopérants du fait de leur vétusté mais aussi des affres des conflits armées dans la contrée, ont été réhabilités, avec l’appui technique et financier des agences du Système des Nations Unies. 

Le coordonateur résident du Système des Nations Unies, Chris Mburu ainsi que tous les représentants résidents des organes des Nations Unies au Congo, ont effectué le déplacement de Kindamba, aux cotés du Ministre Kolelas, preuve, par delà la présence, de leur engagement irréversible à accompagner le Congo dans cette dynamique de paix qui se décline également sur tous les axes de la vie communautaire.

D’un coût global de 270 millions de francs CFA, ces ouvrages ont, outre leur réhabilitation, été équipés en commodités indispensables au confort des soignants que des soignés.

La réhabilitation de ces deux structures qui illumine d’un jour nouveau ces établissements hospitaliers et qui font la fierté du personnel soignant, a été permise par la paix retrouvée dans cette localité, grâce à l’action éclairée du président Denis Sassou N’Guesso, a rappellé Jean Marie Badila, sous préfet du district de Kindamba qui a en outre remercié les agences du Système de Nations Unies, pour leurs actions multiformes en faveur de la paix et de l’amélioration des conditions de vie des populations. Aussi, a-t-il demandé au personnel soignant, de faire de ces structures, des pôles d’excellence.

Le ministre Euloge Landry Kolelas de son coté marqué son satisfécit pour la réalisation de ces ouvrages qui consacre le retour à la normalité des conditions existentielles, que les populations appelaient de leurs vœux et dont le président Denis Sassou N’Guesso avait fait une priorité.

À travers les chants et danses, les populations ont marqué leur joie. De nombreux témoignages recueillis auprès des ex combattants font état de ce que, ''il y a un temps pour tout. Désormais, le temps est à la paix que tous s'engagent à consolider''.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner