Coronavirus : Au nom du gouvernement, la Pâques n’aura pas lieu au Congo

La fête de la Pâques célébrée généralement chaque année dans les églises et les assemblées chrétiennes du Congo n’aura pas lieu cette année sur l’ensemble du territoire national, à cause du coronavirus car la décision du gouvernement consistant à fermer les lieux de culte sera encore en vigueur.

« Cette année, si jusqu’au 12 et 13 avril 2020, il n’y a pas de mesures contraires, nous ne ferons rien. On ne l’observera que l’année prochaine », a déclaré le berger Germain Ibara.

Pâques, c’est le rappel de la mort et de la résurrection de Jésus précédé de la « cène » c’est à dire le dernier repas de Jésus avec ses apôtres avant son arrestation et sa crucifixion. Il ressuscite 3 jours après, apparaît vivant devant ses disciples, se montre à eux pendant 40 jours puis monte au ciel.

Pour les chrétiens c’est aussi le symbole fort d’un « passage » de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville