Nkayi : L'avenue de la gare porte désormais le nom de Denis Christel Sassou Nguesso

Nkayi : L'avenue de la gare porte désormais le nom de Denis Christel Sassou Nguesso

L’avenue de la gare dans le premier arrondissement Mouana Nto à Nkayi dans la Bouenza (sud), porte désormais le nom de Denis Christel Sassou Nguesso. La débaptisation de cette avenue qui regorge plusieurs administrations publiques a été faite par l’administrateur maire Jean-Claude Bameguina.

Denis Christel Sassou Nguesso est un homme politique et homme d'affaires congolais, fils du président de la République du Congo Denis Sassou-Nguesso.

Il est le président de la Fondation perspectives d’avenir (FPA) et député (PCT) de la circonscription d'Oyo (nord) depuis le 5 septembre 2012 succédant ainsi à François Ibovi. Son activité dans le monde du pétrole lui vaut le surnom de « Kiki le pétrolier ».

Denis Christel Sassou Nguesso a étudié à l'École militaire préparatoire Général-Leclerc de Brazzaville, puis part étudier en France où il obtient un diplôme de clerc de notaire et une maîtrise en droit privé.

Répondant en mai dernier à une question de son auditoire portant sur ses intentions de briguer le secrétariat général du Parti congolais du travail (PCT, parti au pouvoir) et la présidentielle en 2021, l'auteur du livre "Ce que je crois", n’est pas allé par quatre chemins.

S’il nie ne pas avoir des intentions d’occuper le secrétariat général du parti au pouvoir, Christel Denis Sassou Nguesso caresse les ambitions de briguer un jour la magistrature suprême.

« Je suis un congolais au même titre que les autres. Cela veut dire que j’ai les mêmes devoirs et obligations mais surtout avec les mêmes droits. Donc, s’il y a des hommes politiques qui nourrissent l’ambition un jour d’être candidats, rien ne me l’interdit parce qu’il n’est pas écrit, sauf si j’ai mal lu la Constitution du Congo, que lorsqu’on est fils d’un chef d’État, on ne peut pas faire acte de candidature », a-t-il coupé court.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville