Les étudiants congolais à Cuba privés de leur bourse depuis plusieurs mois

Plusieurs étudiants congolais en médecine à Cuba vivent dans des conditions difficiles à Havane. Ils ne comptent que sur la bourse pour vivre. Or, depuis plusieurs mois, ils ne l'ont pas perçue.

Du côté des pouvoirs publics, c'est le silence radio. Au moment où nous écrivons ces lignes, rien ne permet d'affirmer que les conditions sont réunies pour le paiement de la bourse des étudiants.

2000, c’est le nombre d’étudiants congolais en médecine à Cuba.

Déterminé à améliorer son offre de santé, afin de se rapprocher des standards fixés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Congo-Brazzaville a décidé d’envoyer de centaines d’étudiants en formation en médecine à Cuba. Après leur formation, ces étudiants doivent revenir travailler au Congo où ils retireront également leurs diplômes.

Récemment, c’est l’Association des étudiants congolais en Ukraine qui interpellait les autorités congolaises sur leur détresse en Ukraine. Elle manifestait son mécontentement de devoir chaque année se mobiliser et faire pression auprès du ministère de l’Enseignement supérieur pour réclamer le versement effectif de leurs bourses.

Par la voix de leur président, les étudiants dénonçaient la non-redistribution des allocations qui leur sont promises et s’indignaient du manque de dialogue avec leur ambassadeur en Fédération de Russie.

Ils accusaient aussi les fonctionnaires de l’Ambassade de négligence quant au paiement des bourses et au renouvellement des passeports, d’incompétence dans la gestion de leurs études et, enfin, de discrimination à l’égard de certains ressortissants dans l’attribution des bourses justement.

Edwige KISSINGER

banner