Madingou : célébration de la Journée mondiale de la drépanocytose

Pour des raisons de calendrier, la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose célébrée le 19 juin de chaque année, aura lieu ce lundi 20 juin 2016 à Madingou, le chef-lieu du département de la Bouenza.

«Nous allons organiser un focus, distribuer les prospectus, et faire passer des messages d’espoir, en vue de sensibiliser la population pour que les gens sachent comment se dépister et faire en sorte que cette maladie ne soit plus considérée comme un mythe », a déclaré le coordonnateur général du Centre national de référence de la drépanocytose, Alexis Eliras Dokékias.

Première maladie génétique dans le monde, la drépanocytose se transmet par hérédité et touche près de 50 millions de personnes. 300. 000 enfants naissent drépanocytaires chaque année et plus de 50 % d'entre eux n'atteignent pas l'âge de 5 ans à cause du manque de dépistage et de prise en charge adaptée dans la plupart des pays. C'est pour cette raison que tout le monde s'implique pour faciliter l'amélioration de l'accès aux soins, des conditions de vie de la population et la prise en charge médicale des malades.

Le plaidoyer mené par madame Antoinette Sassou Nguesso, présidente de la Fondation Congo Assistance, dans la lutte contre la drépanocytose à travers diverses actions et dont la plus récente est l'inauguration en mai 2015 du Centre de référence de la drépanocytose à Brazzaville est une réponse à la prise en charge médicale et une manière d'accompagner les drépanocytaires du Congo et pourquoi pas du monde.

On rappelle que la lutte contre la drépanocytose figure depuis 2009 parmi les priorités de l’OMS pour la zone Afrique et occupe le quatrième rang dans les priorités en matière de santé publique mondiale, après le cancer, le sida et le paludisme.

Edwige KISSINGER

banner