Congo : Pour des raisons sanitaires, l’opposant Paulin Makaya vient de quitter Brazzaville pour Londres

Pour des raisons sanitaires, l’opposant congolais, Paulin Makaya, Président du parti Uni pour le Congo (UPC), vient de quitter Brazzaville, la capitale congolaise, pour Londres en Angleterre afin de bénéficier des soins médicaux appropriés en rapport avec son état de santé, selon un communiqué de presse signé mardi à Brazzaville par le porte-parole de l’UPC, Georges Goma Fouti et dont une copie est parvenue à notre rédaction.

Malade, très affaibli depuis plus de 3 ans d'incarcération arbitraire, le pouvoir de Brazzaville s’est opposé à deux reprises (le 28 septembre 2018 et le 12 décembre 2021) à la sortie de Paulin Makaya afin de bénéficier des soins médicaux à l’étranger. Ce que sa famille a trouvé non conformes aux articles 19 et 22 de la Constitution du 25 octobre 2015.

Son passeport congolais a été même confisqué.

Ayant une double nationalité, son épouse qui travaille et réside à Londres est allée le chercher pour l'emmener se faire soigner en Angleterre. La police congolaise des frontières lui a exigé un visa de sotie du pays, alors qu'il a à la fois les passeports britannique et congolais.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner