Congo – USA : Signature d’un protocole d’accord pour l’accompagnement des activités de réinsertion dans le département du Pool

La Chargée d'Affaires des USA au Congo, Ellen Thoburn et le Ministre, Haut-Commissaire à la Réinsertion des Ex-Combattants, Euloge Landry Kolelas ont signé mardi à Brazzaville, un protocole d'accord pour accompagner la volonté du Gouvernement de la République du Congo à stabiliser et sécuriser le département du Pool.

Le document paraphé par les deux personnalités porte sur un accord de don du gouvernement Américain de 1,2 millions de dollars soit environ 660 millions de francs FCA.

Cette somme est destinée à soutenir les activités de réinsertion dans le Département du Pool. Le premier volet porte sur les districts de Mayama et Kindamba.

Ellen Thoburn a rappelé que cet accord qui symbolise l’approfondissement des relations bilatérales entre le gouvernement de la République du Congo et les États-Unis, augmentera les activités de paix, de sécurité et de développement de son pays, dans la région.

Ce faisant, il s’agit pour les États-Unis d’Amérique, d’accompagner les efforts du gouvernement congolais à promouvoir la paix et la réconciliation, la résilience communautaire, la sécurité alimentaire, ainsi que les moyens de subsistance durables et autres besoins de base.

Mettant un point d’honneur à la dynamique de paix et de sécurité dont elle se satisfait de l’’interaction avec les citoyens congolais, Ellen Thoburn a relevé que « la paix et la sécurité permettent à chacun de rechercher le bonheur, la justice et des moyens de subsistance. La paix et la sécurité permettent aux entreprises de se créer, de se développer et de prospérer. La paix et la sécurité permettent à la prochaine génération de dirigeants d’obtenir une éducation. La paix et la sécurité permettent à ceux qui sont malades de se faire soigner. La paix et la sécurité mènent au dialogue, à la collaboration et à une compréhension commune du progrès. »

Appréciant l’importance de la donation ainsi que les besoins qui la motivent, le Ministre, Haut-Commissaire à la Réinsertion des Ex-Combattants, Euloge Landry Kolelas a traduit la gratitude du gouvernement du Congo à l’endroit du gouvernement américain. Aussi a-t-il relevé que cet apport arrivait dans un contexte de restauration sans exclusive de la paix et de la sécurité pour lesquels le président Denis Sassou N’Guesso ne ménageait aucun effort.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner