Denis Sassou N’Guesso invité d’honneur du dialogue interlibyen

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, qui préside le Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye, prendra part, à la fin du mois de mars prochain, à une conférence consacrée au dialogue interlibyen organisée par le Conseil suprême des tribus et villes libyennes à Syrte.

Le numéro un congolais est invité à cette conférence par le président du Conseil suprême des tribus et villes libyennes, Ageli Abdoussalam Brani.

La plupart des parties y seront représentées : gouvernement de Tripoli, Haut Conseil d’Etat, Chambre des représentants, Armée nationale libyenne, délégations des villes de Misrata et de Zintan, délégations de Toubous, de Touaregs et des Brigades de défense de Benghazi.

Le président du Conseil suprême des tribus et villes libyennes qui rassemble des leaders tribaux proches des cercles kadhafistes a également invité par courrier Ghassan Salamé, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, ainsi que les représentants de l’Union Européenne (UE), de la Ligue arabe et de l’UA.

En novembre 2017, Denis Sassou N’Guesso qui préside le Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye, avait déjà réuni le Conseil suprême des tribus et villes libyennes à Brazzaville.

Le jeudi 1er février 2018, le président congolais avait reçu en audience le président du Conseil suprême des tribus et villes libyennes, Ageli Abdoussalam Brani à Brazzaville. Le chef des villes et Tribus libyennes était venu rendre hommage au Chef de l’Etat congolais pour les efforts qu’il ne cesse de consentir dans la recherche de la paix en Libye.

Ageli Abdoussalam Brani avait salué la sérénité et l’engagement du président Denis Sassou N’Guesso dont l’action devrait permettre à la Libye d’aller vers les élections libres, transparentes et crédibles.

«On sait que le président s’occupe du dossier de la Libye depuis 2011, jusqu’à ce jour. Nous le remercions parce qu’il est fidèle à l’Afrique et se préoccupe de la situation actuelle de la Libye. Nous lui faisons confiance », avait déclaré M. Abdoussalam Brani.

Cette rencontre est la 4ème entre le président Denis Sassou N’Guesso et Ageli Abdoussalam Brani. Cette fréquence s’explique par l’intérêt que le président congolais accorde au retour de la paix en Libye.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville