Présidentielle 2016 : Dix observateurs internationaux à Brazzaville

Dix observateurs internationaux de la mission d'observation électorale de la diaspora africaine en Europe et du groupe agir Europe Afrique sont à Brazzaville pour évaluer la situation socio-politique préélectorale; de s'imprégner de l'organisation et du travail de l'administration électorale, et de s'informer du cadre juridique électoral.

Cette mission va travailler avec les autorités électorales et tous les acteurs impliqués dans le processus électoral.

La mission préconise de rencontrer diverses institutions et organisations, notamment les représentants des institutions nationales ; les représentants des différents organes et ministères impliqués dans l'organisation des élections ; les représentants de la communauté internationale accréditées au Congo ; les chefs des principaux partis politiques ou mouvements civils en lice pour le scrutin du 20 mars ainsi que les représentants des médias et des ONG.

«La crédibilité d'une élection est tributaire, entre autres, de la fiabilité des opérations préélectorales », a déclaré à la presse congolaisePhilomène EsmelAdou porte-parole de la mission.

Comme en 2002, c’est au mois de mars que les congolais éliront leur président. Le premier tour du scrutina été fixé pour le 20 mars 2016.

Le Congo organise sa 4ème présidentielle depuis l’ouverture du pays au multipartisme en 1991.

Germaine Mapanga

banner