Défilé militaire et civil à Brazzaville pour les 58 ans d’indépendance du Congo

Défilé militaire et civil à Brazzaville pour les 58 ans d’indépendance du Congo

Les cérémonies commémorant le cinquante-huitième anniversaire de l’indépendance du Congo ont débuté dès le 13 août 2018, avec notamment un semi-marathon à travers les artères de la capitale et la finale de la Coupe du Congo opposant les Diables noirs à l’AS Otoyo. AU jour anniversaire du 15, c’est le défilé militaire et civil, à 10 heures, sur le boulevard Alfred Raoul à Brazzaville, en présence du président de la République Denis Sassou Nguesso qui a marqué les esprits.

Il y avait beaucoup de monde sur le boulevard Alfred Raoul à Brazzaville pour assister au défilé militaire et civil.

L’autorisation de commencer le défilé a été donnée à 10h45 minutes par le président Denis Sassou Nguesso, après la revue des troupes dès son arrivée au boulevard Alfred Raoul à bord du « Command car ».

Outre les les 21 coups de canons qui n’ont pas dérogé à la règle, ce défilé militaire et civil a été minutieusement étudié avec des carrés très réduits.

Durant plus de 2h30, des troupes à pied et des troupes motorisées congolaises sans oublier les forces vives des arrondissements, partis politiques,  communautés étrangères... se sont succédé.

Les spectateurs très impressionnés ont beaucoup applaudi.

«Dans l’unité, la paix, la concorde et le travail soutenu, bâtissons une Nation libre, juste et prospère débarrassée des antivaleurs », c’est le thème choisi cette année pour le défilé militaire et civil du 15 août 2018 qui s’est déroulé dans la sobriété la plus totale.

Le volet chef d’Etats étrangers, pour cette fois, a fait exception à la règle.

En tout cas c’est le spectacle aujourd’hui qui a primé sur les considérations politiques.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville