Brazzaville abrite le 13ème Forum sur la Gouvernance Forestière (FGF)

Le 13ème Forum sur la Gouvernance Forestière (FGF) s’ouvre ce matin avec l’appui de l’Union Européenne (UE) à Brazzaville. Cette nouvelle édition réunit des panels d'experts qui s'exprimeront jusqu’à mardi 24 mai 2022, sur le lien entre gouvernance forestière, économie verte, changement climatique et utilisation des terres.

Au cours de ses deux journées les participants au Forum sur la Gouvernance Forestière envisagent de :

Mettre en vedette les réalisations, et démontrer l’expertise et l’expérience des différentes parties prenantes en termes d’implication et d’engagement des acteurs non étatiques, du secteur privé et du gouvernement dans la gouvernance forestière et foncière en République du Congo en particulier, et dans le bassin du Congo en général.

Influencer les décideurs de politiques et le gouvernement pour qu’ils soutiennent les actions qui améliorent la conservation des forêts, la gouvernance et les efforts déployés pour l’adaptation au changement climatique et l’atténuation de ses effets.

Fournir aux acteurs non étatiques, notamment les peuples autochtones, les communautés locales et autres groupes marginalisés, une plateforme, un cadre approprié et la participation au dialogue avec les décideurs, les gouvernements, le secteur privé, ainsi que les partenaires financiers.

Chaque journée offre des perspectives passionnantes sur les thèmes :

APV-FLEGT, REDD+, zéro déforestation, agro-industrie et conversion des terres et les autres initiatives visant à améliorer la conservation des forêts, la réduction de la déforestation, la lutte contre la dégradation des forêts et l’exploitation forestière illégale.

Mises à jour sur l’après-COP26 et l’état d’avancement, les CDN, le rôle du secteur privé et le commerce illégal d’espèces sauvages.

Observation des forêts améliorant la transparence, la redevabilité dans les secteurs forestier et foncier, ainsi que le changement climatique – mise en œuvre de l’annexe sur la transparence et le SVLB, MRV.

Gouvernance forestière ayant un impact sur les moyens de subsistance, la foresterie communautaire, le genre, le régime foncier et les droits des peuples autochtones.

Approches régionales et internationales pour la gouvernance forestière, la conservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique.

Actions du secteur privé pour promouvoir la bonne gouvernance, la légalité, la certification.

Partage des bénéfices, perception des recettes et développement local liés aux forêts.

Le rôle des législateurs et la coordination interministérielle.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner