Denis Christel Sassou N’Guesso a visité la Zone Economique Spéciale (ZES) de Pointe-Noire

Le ministre congolais de la Coopération Internationale et de la Promotion du Partenariat Public-privé, Denis Christel Sassou N’Guesso a visité vendredi, le site aménagé pour recevoir la Zone Economique Spéciale (ZES) de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, en présence des membres de son cabinet ainsi que des représentants de la société Arise IIP.

«Cette visite s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions retenues dans le mémorandum d'entente entre Arise IIP et le gouvernement congolais, en vue de la construction de deux ports minéraliers dans notre pays dont un à Pointe-Noire et un autre à Ouesso », a déclaré Denis Christel Sassou N’Guesso.

«Dans un futur proche débuteront les études nécessaires à la concrétisation de ces deux projets qui vont être financés sous forme de partenariat public-privé avec l'appui de notre partenaire Arise, engagée à contribuer au développement du Congo », a-t-il ajouté.

Le site comporte une zone dédiée à la construction du port minéralier, aux activités logistiques et portuaires. La zone industrielle abritera des usines de pétrochimie, de textiles, de boissons, des industries agro-alimentaires, de fabrication d’engrais et des produits manufacturés.

Ce projet cher au gouvernement congolais devrait apporter une nouvelle impulsion à l’économie du pays qui demeure jusque-là tributaire des ressources générées par le secteur pétrolier.

L’on estime à 2000 et 2500 le nombre d’emplois attendus pour ce projet de grande envergure.

Au regard de sa situation géographique stratégique en Afrique centrale et de son réseau de transport multimodal, le Congo jouerait un rôle économique important dans la région à travers la Zone Economique Spéciale de Pointe-Noire.

Ce projet ne profitera non seulement aux six États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) mais aussi aux pays comme le Rwanda, le Burundi, la Zambie, l’Angola, la Tanzanie et la République démocratique du Congo (RDC).

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner