Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a décerné la croix fédérale du Mérite à Francine Ntoumi

Le président de la République fédérale d'Allemagne, Frank-Walter Steinmeier a décerné la croix fédérale du Mérite, l'une des plus importantes distinctions, à Francine Ntoumi, en considération de son engagement pour la science et ses actions dans le cadre de la coopération germano-congolaise.

Cette distinction lui a été remise, jeudi dernier à Brazzaville, par son excellence Dr. Wolfgang Klapper, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Fédérale d’Allemagne au Congo en présence des personnalités diplomatiques, des hauts fonctionnaires de l'administration congolaise, de la famille et des amis de la Professeure Francine Ntoumi.

«Je suis très heureuse et fière de cette reconnaissance qui témoigne de la qualité exceptionnelle de la collaboration entre les deux pays au travers de ma modeste personne », a déclaré Francine Ntoumi sur sa page Facebook.

Francine Ntoumi, née le 4 octobre 1961 à Brazzaville, est une scientifique congolaise spécialiste du paludisme. Elle est la première femme africaine responsable du secrétariat de l'Initiative Multilatérale sur le paludisme. Depuis quelques années, elle est aussi engagée dans la recherche sur d’autres maladies infectieuses.

En 2012, elle a reçu le Prix Scientifique Kwame Nkrumah de l'Union africaine pour les femmes, et elle était également lauréate du Prix RICE (Réseau International des Congolais de l'extérieur). Elle a reçu le Prix Georg Forster, en Allemagne, et le Prix Christophe Mérieux, en France, en 2015 et 2016 respectivement.

En 2014 elle a été nommée au Conseil d'administration du Comité consultatif scientifique de santé mondiale de la Fondation Bill & Melinda Gates.

En 2015, elle est nommée au Conseil d'administration de l'Initiative internationale de vaccins contre le SIDA.

Depuis le 8 février 2021, elle est membre du Conseil scientifique de l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Elle a été élue présidente du Conseil scientifique de l'IRD lors de sa session inaugurale tenue les 1er et 2 avril 2021.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner