FESPAM : Fini la discrimination des artistes

Le commissaire général du Festival panafricain de musique (FESPAM) Gervais Hugues Ondaye a pris l’engagement hier, lors de sa rencontre avec les artistes congolais à Brazzaville, de procéder à des appels à candidature pour lutter contre la discrimination des artistes et musiques du Congo et du continent.

Pour Hugues Ondaye, le FESPAM devrait aussi contribuer au développement des carrières des musiciens congolais.

Créé en 1996, le FESPAM est une institution publique à caractère culturel et scientifique placée sous l’égide de l’Union Africaine (UA). Il a pour mission la mise en œuvre des objectifs de l’UA et de la République du Congo en matière de promotion culturelle, artistique et scientifique de la musique africaine.

La 11ème édition du FESPAM aura lieu en 2017.

Germaine Mapanga

banner