Le nzango en quête de reconnaissance sportive internationale

Toutes les petites Congolaises ont joué au "nzango" à l'école ou dans la rue. Aujourd'hui, ce jeu enfantin a acquis ses lettres de noblesse en tant que véritable sport. Mêlant gymnastique, danse, chanson et une bonne dose de chance, le nzango est populaire sur les deux rives du fleuve Congo, au Congo-Brazzaville et en République démocratique du Congo.

Selon la Fédération congolaise de nzango (Feconza) de Brazzaville, la naissance du jeu se perd quelque part dans le nord de la République du Congo, bien avant l'indépendance du pays en 1960. "Nzango" signifie littéralement "jeu de pied" en lingala, la première langue du Congo.

Cette variante pédestre et montée sur ressorts du jeu pierre-feuille-ciseaux aurait été inventée par des filles ayant décidé qu'elles étaient tout autant en droit de s'amuser en face de garçons jouant aux billes et au cerceau. Aujourd'hui, c'est un sport codifié, comme les autres, mais au départ, le nzango était pratiqué essentiellement au quartier et à l'école.

GM

banner