Opération d’assainissement aux abords du viaduc de la partie nord de Brazzaville

Les jeunes du 6è arrondissement de Brazzaville réunis au sein de la plateforme « Bana Talangaï » que coordonne Gildas Andzouana ont organisé dimanche une opération d’assainissement aux abords du viaduc de la partie nord de Brazzaville, qui se transforme en forêt, en repère de bandit ou en dépotoir d’ordures.

Munis de machettes, des dizaines de jeunes ont retroussé leurs manches pour désherber certains endroits qui paraissaient déjà dangereux, surtout pour les noctambules.

Selon Gildas Andzouana, outre le volet « lutte contre le banditisme », cette opération de salubrité aux alentours du viaduc est un accompagnement aux actions du chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso qui a demandé aux jeunes d'aimer la patrie et de se mettre résolument au travail.

Plusieurs mois après l’inauguration du viaduc à Talangaï, dans le 6e arrondissement de Brazzaville, les espaces vides qui bordent de part et d’autres l’ouvrage sont envahies par des herbes.

Très sollicité par la population grâce à sa fluidité, cet axe est un véritable raccourci pour arriver au centre-ville de la capitale en un temps record.

Créée le 4 août 2011, la plateforme « Bana Talangaï », est une organisation qui œuvre dans le domaine des actions sociales.

Aurélie ISSIMBA

banner