Congo : le Premier ministre invite les agents des services de l’administration publique à arrêter « le racket »

Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, a invité, dans une note circulaire dont une copie est parvenue à notre rédaction, les agents des services de l’administration publique à stopper le « racket" des commerçants et entreprises sur toute l’étendue du territoire national.

Alors que le gouvernement congolais est engagé dans une vaste campagne de sensibilisation contre la corruption et l’enrichissement illicite dans l’administration publique, le racket des agents des services de l’administration publique, lui semble sanctuarisé. Puisque malgré les discours et les mises en garde des autorités, la pratique, vieille comme le monde, continue d’allonger les fins de mois des agents des services de l’administration publique surtout des hommes en treillis, qui multiplient barrages et contrôles pour plus de rentabilité.

À croire que la pratique semble s’institutionnaliser au vu et au su de tous, c’est le comble du scandale dans un pays qui se dit pourtant en croisade contre la corruption des agents publics.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner