Pointe-Noire : l'état des routes sur une mauvaise pente

L'état des infrastructures routières de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, est pitoyable. Elles sont malades. Les populations de la ville océane tirent la sonnette d'alarme sur l'état de leur voirie, qui se dégrade tous les jours.

Les autorités municipales, pour y remédier, avaient pendant la saison sèche dernière, réhabilité l’essentiel des voiries urbaines en les revêtant de bitume.

Mais, les pluies diluviennes qui s’abattent dans la ville de nuit comme de jour depuis le mois d’octobre ont annihilé cet important travail réalisé par les services municipaux. Les eaux ayant emporté la totalité du bitume et laissé des crevasses béantes qui empêchent la fluidité de la circulation aussi bien des piétons que des véhicules.

Au regard de ce désastre, le commun des mortels s’interroge sur les réelles attributions de la municipalité et son enveloppe budgétaire. Il estime qu’une municipalisation accélérée additionnelle serait une solution à envisager pour sortir la commune de Pointe-Noire de cette dégradation continue.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner