Le gouvernement très fâché contre les immigrants illégaux qui détruisent la flore déciment la faune et spolient les terres du Congo

Sans élan xénophobe, le ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou a demandé, dans une lettre dont une copie est parvenue à notre rédaction, à tous les préfets, les sous-préfets, les maires de commune, les administrateurs-maires des arrondissements et des communautés urbaines de la République du Congo, de sortir de leur léthargie en procédant aux contrôles des immigrants illégaux qui détruisent la flore, déciment la flore, spolient les terres et pratiquent des techniques de pêche strictement prohibées, assortis des reconductions aux frontières, dans la dignité.

 

 

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner