Congo : RSF demande la libération du journaliste Raymond Malonga

L’organisation Reporters sans frontières (RSF) a appelé à la libération du journaliste congolais, Raymond Malonga, le directeur de publication du journal satirique Sel-Piment.

Raymond Malonga a été arrêté le 2 février dernier par des hommes en civil, alors qu’il se trouvait sur son lit d’hôpital. Il est en prison depuis.

Le journaliste congolais est poursuivi pour « diffamation », pour avoir publié un article sur des accusations de détournements de fonds présumés par la femme du puissant Jean-Dominique Okemba, patron du Conseil national de sécurité.

Ses proches s'inquiètent pour sa santé, tandis que RSF dénonce une détention « arbitraire ».

«Cette détention est arbitraire. On a utilisé la force pour régler son compte à ce journaliste, en le jetant en prison. (...) Le maintien en détention de Raymond Malonga jette le discrédit sur le respect de l'état de droit au Congo. C'est de bien mauvais augure, alors que nous sommes en pleine campagne électorale pour la présidentielle dans ce pays », a déclaré Arnaud Froger, responsable Afrique de Reporters sans frontière sur Rfi.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner