Congo : inauguration de l’université Denis Sassou N’Guesso de Kintélé

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso a inauguré ce vendredi 5 février 2021, le premier module de l’université qui porte son nom, située à Kintélé, au nord de Brazzaville, en présence de ses homologues Macky Sall du Sénégal, Umaro Sissoco Embaló de Guinée Bissau et Mahamadou Issoufou du Niger.

 L’université Denis Sassou N’Guesso (UDSN) de Kintélé est construit sur un terrain de 350 hectares. 37 bâtiments composent l’infrastructure qui est repartie en 4 zones desservies par 5 Km de voiries, de réseaux divers, parkings et d’espaces verts avec une capacité d’accueil de 30 000 étudiants.

La zone éducative et de services administratifs abrite les services du Rectorat, la bibliothèque centrale et le centre de l’audiovisuel, le restaurant, l’Ecole supérieure des télécommunications et des NTIC, l’Institut supérieur d’éducation, les Facultés des sciences et techniques consacrées à la formation en Chimie, Physique, Mathématiques, Biologie, Génétique, Géologie et Sciences Informatiques.

Elle comprend également l’Ecole des Mines, de l’Hydraulique et de l’Energie destinée aux métiers du Pétrole, des Mines, l’Eau et l’énergie ; l’Ecole Supérieure des Bâtiments et Travaux publics, l’Institut Supérieur des Sciences et Techniques de la Communication, l’Institut Supérieur des Sciences et Techniques appliquées enfin, l’Institut Supérieur des Sports et de l’Education Physique et des Amphithéâtres, le plus grand est de 1966 places assises.

La zone résidentielle se focalise sur les résidences du Recteur, des enseignants, des étudiants. Les résidences des enseignants sont reparties ainsi qu’il suit : 35 appartements d’une chambre, 29 de 2 chambres et 84 appartements de 3 chambres.

La zone sportive, elle, regorge, en son sein, des infrastructures liées aux activités sportives, notamment, un stade de football aux normes olympiques de 3000 places avec une piste d’athlétisme pour 1700 personnes, un centre sportif regroupant des terrains de football, de basketball, volleyball, handball et des équipements multifonctionnels pour la gymnastique, la musculation ainsi qu’une piscine olympique couverte. L’ensemble de ces bâtiments renferment toutes les commodités dignes d’un ouvrage de la taille de cette université ultra moderne et dont l’ambition dépasse les frontières de notre pays.

La quatrième zone est destinée aux services universitaires. Elle offre, entre autres, des Centres médical et de maintenance générale ; un poste de police et la caserne des pompiers enfin, une station d’épuration des eaux usées.

L’alimentation électrique est assurée par une ligne de 20 KV déjà opérationnelle et construite par la société CSCEC doublée d’une centrale de secours de 6 Mégawatts, en cours d’installation.

Le système d’adduction d’eau potable prévoit la construction des forages et d’une ligne spéciale de connexion au réseau public avec des réservoirs de stockage de 1000 et 1700 m3 déjà installés.

L’UDSN a été construite pour répondre au besoin d’adéquation entre formation et emploi et compenser les lacunes de l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, critiquée pour son enseignement trop théorique.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner