Brazzaville : le procureur de la République ne badine pas avec les journalistes...

A Brazzaville, le procureur de la République, Oko Ngakala ne badine pas avec les journalistes. Au départ le journaliste Raymond Malonga, directeur de publication de l'hebdomadaire satirique « Sel-Piment », n’a pas répondu à deux de ses convocations. A l'arrivée, il a été incarcéré sans pitié et remords à la maison d'arrêt de Brazzaville.

La publication du journal a été suspendue par le Conseil Supérieur de la Liberté de Communication (CSLC) à qui le régulateur reproche la publication des informations qualifiées « d’infondées et non vérifiées ».

Il serait reproché au journaliste d'avoir diffamé la femme d'un dignitaire du pouvoir.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner