Souffrance des patients au Congo : Un numéro vert pour dénoncer la mauvaise prise en charge à l’hôpital central des Armées

Déjà opérationnel pour les patients depuis le 5 octobre dernier, un numéro vert gratuit (91.44.44.44) est désormais ouvert et disponible 7 jours sur 7 et 24h/24, après un constat alarmant au sein de l’hôpital central des Armées Pierre Mobengo de Brazzaville, notamment les maltraitances psychologiques (dévalorisation de la personne, insultes, menaces, humiliations), les maltraitances financières (vols, escroqueries), les maltraitances médicales (privation de médicaments, privation de soins, douleur non prise en charge)…

Vous soupçonnez une situation de maltraitance, vous en êtes la victime ou le témoin : il est essentiel de ne pas rester seul face à cette situation.

Selon une note d’information de la direction de l’hôpital central des Armées Pierre Mobengo de Brazzaville  signée par le médecin général de brigade, Pascal Ibata et dont une copie est parvenue à notre rédaction, un numéro vert gratuit (91.44.44.44) existe désormais pour signaler des actes de maltraitance auprès du Ministère congolais de la Santé pour tordre enfin le cou aux pratiques non conformes à la déontologie médicale.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner