La rentrée scolaire a commencé au Congo-Brazzaville

La rentrée scolaire a commencé sur toute l’étendue du territoire national. Cette rentrée est particulière puisqu'elle suit une année scolaire 2019-2020 fortement perturbée par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a visité une série d'établissements scolaires, notamment le CEG Angola libre, l’école primaire d’excellence de la Fraternité (arrondissement 2 Bacongo), le complexe scolaire Regard d’Afrique (primaire- Collège), le Centre préscolaire Moungali 3, le CEG Antonio-Agostinho- Neto, où il a constaté la présence des élèves et des enseignants.

« C’est un constat de satisfaction de savoir que les élèves ont pris d’assaut les établissements scolaires, preuve de ce qu’ils étaient impatients de retrouver l'école après avoir resté à la maison depuis mars pour certains », a déclaré Anatole Collinet Makosso.

Il a précisé que les cours vont se dérouler en alternance, trois jours en présence des enseignants, trois jours en l’absence des enseignants. Mais, à la maison, les apprenants auront à faire des exercices qui seront naturellement corrigés par les enseignants pour maintenir le niveau.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner