Trois ans sans bourse pour les étudiants congolais du Gabon

« Trop c’est trop » ! Des étudiants congolais du Gabon ont passé trois ans sans aucune bourse d’étude pourtant censée être versée automatiquement dans le cadre de leur formation. Ils ont décidé de manifester à Libreville pour tenter d’obtenir gain de cause.

Pour beaucoup de jeunes étudiants congolais à l’étranger, leurs conditions de vie se sont considérablement détériorées.

Le calvaire des étudiants congolais du Gabon n’est pas différent de celui de leurs collègues du Togo qui sont à 4 ans sans bourses, un des nombreux problèmes qui compliquent les conditions de vie des futurs cadres du pays.

A l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, la toute dernière bourse que les étudiants ont perçue concernait le troisième trimestre de l’année 2017.

Selon l’adage, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, les étudiants se réveillent souvent avant l’aube, mais ils ont le sentiment d’être exclus de l’avenir du pays.

Lorsqu’on leur demande quels sont les débouchés après leurs études, le ricanement général ne masque pas l’inquiétude qui se lit sur les visages. Et puis, comme pour briser la glace, l’un d’eux lance : « Nous sommes formés pour être des chômeurs. »

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner