Grève des blouses blanches à Dolisie : patients et soignants méritent mieux que cela

Comment prendre soin des autres sans prendre soin de soi ? Cette semaine s'annonce noir à l’hôpital général de Dolisie dans le Niari (sud). La colère agrège des profils très variés qui dénoncent le non-paiement d’au moins 6 mois d’arriérés de salaires sur 16 et la gestion scabreuse du DG de cette structure hospitalière, M. Mpompolo.

Le personnel soignant au sens large de l’hôpital général de Dolisie est en grève depuis lundi 21 septembre 2020. Il mérite mieux que plusieurs mois de palabres incessants entre leur employeur et leurs représentants syndicaux. La colère continue de s’amplifier. Il réclame notamment le paiement d’au moins 6 mois d’arriérés de salaires sur 16 avant de dénoncer la gestion scabreuse de leur DG.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner