Congo : 35 000 étudiants de l’Université Marien Ngouabi reprennent les activités ce lundi après six mois de fermeture

Après six mois d’interruption imposée par le coronavirus, les étudiants de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville renouent avec le chemin de l’école ce lundi 21 septembre 2020.

Ce sont au total 35 000 étudiants de l’Université Marien Ngouabi qui n’ont plus mis pied dans les amphithéâtres et vidé les campus depuis mars, qui reprennent les activités ce lundi matin. Ils sont contents du fait que l’année académique 2019-2020 soit sauvée.

Dans les onze établissements de l’université publique tout va désormais se dérouler dans le respect des mesures imposées par le coronavirus, selon Koncernant Epara, président du Mouvement national des élèves et étudiants du Congo (MEEC).

« Donc, il n’y aura plus de pléthore dans les salles de classes comme avant. À titre d’illustration, à la Faculté de droit où j’évolue, on avait deux vagues qui vont désormais être divisées en quatre. L’objectif visé est de faire en sorte que l’université ne soit pas un foyer de contamination à grande échelle. Il faut protéger les vies des étudiants », a précisé M. Epara.

Aux autorités, les étudiants demandent de penser au paiement de leur bourse.

La toute dernière qu’ils ont perçue concernait le troisième trimestre de l’année 2017.

Jack de MAÏSSA / les Echos du Congo-Brazzaville

banner