4 ans sans bourses, les étudiants congolais du Togo très fâchés crient leur ras-le-bol

Le gouvernement congolais connu pour sa propension à faire du Congo une nation émergente, est en passe de créer un foyer inutile de tension au Togo. Depuis 4 ans, des étudiants congolais n’ont pas perçu leurs bourses. Et malgré maintes tentatives de rallier les autorités congolaises à leur cause, le Ministère des Finances traîne les pieds. Impuissants face à cette torture, ces étudiants désœuvrés estiment que «le Ministère congolais des Finances continue de faire la sourde oreille».

Qu’est ce qui peut en effet justifier le fait que jusqu’à ce jour, la quasi-totalité de ces étudiants n’aient pas reçu leur allocation de bourse depuis 4 ans ? Pourquoi tant de retard ?

Il serait important qu’une lumière soit faite sur la situation que vivent ces étudiants congolais boursiers au Togo.

Depuis la chute des cours du pétrole, le pays est plongé dans une conjoncture économique et financière sans précédent car toutes les jarres de l’Etat congolais sont percées. Le gouvernement a donc des difficultés à payer les salaires des fonctionnaires, les pensions des retraités et les bourses des étudiants.

La chute du prix du baril du pétrole ne pourrait en aucun cas être brandie comme la cause principale du retard dans le paiement de salaire des fonctionnaires. Moins encore être un bouc émissaire pour justifier l’économie congolaise qui est actuellement en péril.

Selon une source digne de foi, la fin du calvaire des fonctionnaires, retraités et étudiants congolais n’est pas pour demain. Ils emprunteront aussi longtemps que possible ce chemin de croix.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner