Mbinda : Le maire présente ses vœux à la population

Emile Mabioko Boukala a fait dans la sobriété et la convivialité. Le jeune maire de la communauté urbaine de Mbinda dans le Niari (sud) a présenté ses vœux en ces termes : « J’ai le plaisir de vous présenter tous mes meilleurs vœux de bonheur, santé et prospérité pour cette nouvelle année… Nous allons poursuivre les projets en cours. Notre souhait est de rendre notre communauté urbaine la plus agréable possible ».

Au-delà des remerciements et des vœux de réussite, ce message sur sa page Facebook a permis au maire de faire le point sur l'année passée et ses diverses réalisations, comme par exemple les travaux d'assainissement de sa ville pour garder en état de propreté son environnement.

Le premier citoyen de la ville de Mbinda qui a remercié particulièrement le ministre congolais de l’Intérieur, Zéphirin Mboulou et le Préfet du Niari, Frédéric Bozock, pour leur soutien constant à la population de Mbinda, a présenté aussi les projets à venir pour cette année 2020.

Emile Mabioko Boukala a notamment annoncé la poursuite des travaux d’assainissement de l’ancienne cité Comilog malgré la crise financière qui essore le pays.

« Sans la mobilisation de tous, il ne sera pas possible d'aller plus loin », a précisé l’ancien enfant de troupe (AET).

Emile Mabioko Boukala, fils du coin,  qui refuse de gérer sa ville en se pinçant le nez, a également évoqué le projet du « trophée du quartier le plus propre ou le prix Vert du quartier le plus propre », pour récompenser chaque fin d’année un quartier dont les habitants, surtout les jeunes, ont su faire la différence par leur prise de conscience et pu rendre Mbinda, perle du Niari. Un concours écologique qui sera une grande première dans le département.

Tout en notant la bonne volonté et l'écoute attentive des populations, en guise de conclusion, Emile Mabioko Boukala, très social, sociable et socialisable, a souhaité à tous une excellente année 2020.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville