Après avoir détourné quatre milliards de francs CFA et passé neuf mois en prison le directeur général de Cogelo refusé par son personnel

Nestor Thissambot-Makosso, après avoir passé neuf mois et quatre jours en prison à cause d’une affaire de détournement de fonds au sein de l'entreprise, a voulu se réinstaller à son poste, le 15 octobre à Brazzaville, en présence d'un huissier. Les agents, en désaccord avec cette décision, ont quitté les lieux.

Pour justifier cette réhabilitation, son huissier a indiqué que la réinstallation de Nestor Thissambot-Makosso est faite en adéquation avec la loi, notamment en application du décret 2011-540 du 17 août 2011, portant nomination du directeur général de la Congolaise de gestion et de loterie (Cogelo), de la circulaire 0005/PM-CAB du Premier ministre, chef du gouvernement, à l’attention des membres du gouvernement, de la lettre de notification du procureur général près la cour suprême adressée au ministre des Finances et du budget en sa qualité de ministère de tutelle, en vue de l’exécution de l’arrêt de la chambre administrative de la Cour suprême afin que l’intéressé soit réhabilité à son poste.

Les travailleurs ont, de leur côté, précisé que l’ancien directeur général avait brillé par la mauvaise gestion qui a conduit le conseil d’administration à le révoquer et il a été incarcéré pour cette cause, c’est-à-dire le détournement d’environ quatre milliards francs CFA.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner