Mossendjo : Le gouvernement veut construire deux ponts sur les rivières Louessé et Itsibou

Mossendjo : Le gouvernement veut construire deux ponts sur les rivières Louessé et Itsibou

Le gouvernement congolais envisage sérieusement de construire deux ponts sur les rivières Louessé et Itsibou à Mossendjo dans le Niari (sud) afin d'alléger non seulement la souffrance des usagers de la route Dolisie-Mossendjo, mais aussi de relier l’arrondissement N°1 et N°2 de la deuxième ville du département du Niari.

En début de cette semaine, le maire de la ville de Mossendjo, Eric Blaise Ngoubili-Sayi a reçu une délégation conjointe des Ministères des Travaux publics et de l’Economie Forestière conduite par Emile Ouosso, ministre congolais des Travaux publics et de l’équipement en vue de mettre en musique ce projet fédérateur.

Le pont sur la rivière Itsibou à l’entrée de la ville de Mossendjo se trouve dans un état de délabrement très avancé. Cet état de dégradation risque de provoquer une rupture de trafic sur ce pont d’intérêt local qui ravitaille la ville de Mossendjo et ses 22.000 habitants en denrées alimentaires en provenance particulièrement de Dolisie et Pointe-Noire.

La situation s’empire davantage, la population lance des cris d’alarme aux autorités compétentes afin que ce pont soit réhabilité en urgence.

Les sceptiques s'interrogent sur le financement du projet dans la mesure où la jarre des finances de l'Etat reste toujours bien percée et que le gouvernement peine à payer les salaires des fonctionnaires, les pensions des retraités et les bourses des étudiants.

Mais nombreux sont aussi conscients que malgré la crise qui paralyse le pays, le meilleur investissement à réaliser au Congo serait que l'État se recentre toujours sur ses fonctions régaliennes : la construction des routes, des hôpitaux, des écoles…pour que demain soit meilleur qu'aujourd'hui.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville