Henri OSSEBI veut booster la production en électricité au Congo

Le ministre de l'Energie et de l'hydraulique, Henri Ossebi a manifesté sa ferme volonté à augmenter la production en électricité au Congo-Brazzaville.

En perspective, Henri Ossebi a annoncé la montée en puissance de la Centrale électrique du Congo, avec la poursuite des travaux de construction des barrages de Chollet, Liouesso, et Sounda.

«Cela devrait nous permettre, avec un pôle thermique de gaz enfin institutionnalisé à Pointe-Noire, de disposer des moyens d'une meilleure répartition nationale de l'accès et de la consommation d'électricité, notamment avec le passage progressif de 300 à 450 Mégawatts, puis à 600 mégawatts », a déclaré le ministre Henri Ossebi.

Le gouvernement congolais affirme avoir investi au moins mille milliards de francs CFA entre 2001 et 2011, dans les secteurs de l’énergie et de l’eau. Mais le problème est loin d’être définitivement réglé, de nombreux délestages sont toujours enregistrés dans les quartiers populaires et résidentiels de Brazzaville et de Pointe-noire. Les groupes électrogènes tournent à plein régime mais beaucoup doivent s'éclairer à la lampe tempête ou simplement à la bougie.

 Au Congo les taux d’accès à l’électricité sont officiellement de 47% en zones urbaines et 5% en milieu rural. Le pays a décrété 2012 « année d’accès aisé pour tous aux soins de santé de qualité et à l’électricité au quotidien ».

Aurélie ISSIMBA

banner