Congo – Vatican : Cardinal Émile Biayenda, ça sent la béatification

Le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, s'est entretenu le 02 février à Brazzaville avec le Premier ministre Clément Mouamba. La béatification du cardinal Émile Biayenda a été évoquée à cette occasion.

Interrogé sur la béatification du cardinal Émile Biayenda, le secrétaire d’État du Vatican a indiqué : « le secrétariat d’État du Saint-Siège n’est pas directement impliqué dans le processus de béatification et de canonisation.

Nous avons un département spécifique qui s’appelle la congrégation pour la cause des Saints qui est compétent pour cette question. Je peux vous garantir que j’ai pris contact avec Rome, on m’a assuré que  tout marche bien. Sans avancer une date précise pour le moment, on espère  avancer très rapidement et arriver à cette béatification qui comme l'a dit le Premier ministre , est attendue et désirée par la communauté catholique du pays ».

Alors que les catholiques du Congo se préparent à commémorer les 40 ans de sa mort, la béatification du cardinal Émile Biayenda est plus que jamais évoquée.

Le Cardinal Émile Biayenda est né en 1927, à Maléla-Bombé près de Vindza, dans le district de Kindamba.

Le vendredi 2 février 1973, il est créé Cardinal par Paul VI qui lui impose la "barrette Cardinalice" le 5 mai de la même année. Il revient à Brazzaville, le 9 mai 1973. La chrétienté lui réserve un accueil chaleureux.

Le 20 mai 1973, Émile Biayenda célèbre sa messe d'action de grâce au stade Eboué, entouré du Cardinal Malula du Zaïre, du délégué apostolique, Monseigneur Tagliaferri, des Évêques d'Afrique et du Congo et de nombreux prêtres. Malgré la grande pluie qui s'étaient abattue sur la ville, le Stade était plein à craquer des fidèles venus du monde entier.

Le Cardinal Émile Biayenda sera assassiné le 22 mars 1977.

Samedi 21 septembre 2002, en la cathédrale Sacré-cœur, à Brazzaville, Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, accompagné de Mgr Bernard Nsayi, directeur national des Opm, avait présidé la con-célébration eucharistique, marquant l'ouverture du procès diocésain pour la béatification et la canonisation du cardinal Émile Biayenda.

Bertrand BOUKAKA

banner